L'homme SS18 : nos 5 coups de cœur

L'homme SS18 : nos 5 coups de cœur

Sportswear omniprésent, silhouettes oversize et codes renouvelés : les collections homme printemps-été 2018 ont dévoilé un vestiaire masculin résolument moderne, souvent coloré et ludique, qui se libère progressivement de l’esprit tailoring. Milan et Paris semblent avoir donné la parole à une jeunesse optimiste et diverse qui se joue des conventions. Retour sur nos 5 coups de cœur de la saison.

30 JUIN, 2017

L'homme vu par Prada, Thom Browne, Dries Van Noten, Sacai et Valentino

Prada présentait sa collection sur ses terres en Italie à l’occasion de la fashion week milanaise. Le résultat : un condensé des tendances du moment, parfaitement maîtrisées, tout en conservant l'identité iconique de la Maison. Les silhouettes affichent une influence évidente des années 80-90 avec des manches retroussées sur les biceps, des cols relevés, des teintes puissantes, bleu, rouge, vert, et des chemises illustrées d’images de bande dessinée. La grande tendance de la saison, le sportswear, apparaît comme le fil rouge de la collection : les mannequins arborent shorts courts, baskets, survêtements et matières techniques.
Notre pièce favorite : les combinaisons avec leurs tailles hautes et ceinturées qui s’installent définitivement dans le vestiaire masculin.

Thom Browne a réveillé Paris avec un défilé transgressif, puissant et libérateur. Le créateur affranchit l’homme d’un vestiaire trop rigide et codifié, un homme corseté par les rôles de genre et à l’imagination étouffée par son « power suit ». Dans la pure tradition anglo-saxonne, les jupes et chaussures à talons, associées à des vestes de costumes courtes et impeccablement ajustées, ouvrent la panoplie masculine à de nouvelles possibilités. Un défilé en forme de manifeste : ce n’est pas le pantalon qui fait l’homme.
Notre pièce favorite : l’impressionnant look de mariage biface, smoking noir devant et robe de mariée immaculée derrière.

Chez Dries Van Noten, les silhouettes comme des uniformes pour affronter la vie de tous les jours se font plus volumineuses. Les chemises avec brides sur les épaules et poches à rabats sur la poitrine, dans des tonalités brunes et kaki, alliées à des pantalons droits à taille haute, insufflent un esprit militaire à la collection. Les imprimés audacieux, une des signatures du créateur belge, ne font pas défaut et s’associent dans des combinaisons sans complexe.
Notre pièce favorite : la veste ample aux épaules larges, que l'on a repérée sur beaucoup de podiums cette saison.

La Maison japonaise Sacaï se joint au vent de liberté qui souffle sur les collections masculines du printemps prochain en déconstruisant les tenues conventionnelles pour mieux les réinventer. L’esprit streetwear qui parcourt toute la collection se matérialise par des silhouettes fluides et confortables, des bermudas légers, des pantalons raccourcis et des sacs à dos.
Notre pièce favorite : les bermudas, omniprésents, qui libèrent les mollets.

Valentino succombe également au sportswear à travers une collection manifestement adressée à la nouvelle génération, tout en reprenant des codes tout droit venus des années 80. Les silhouettes décontractées – survêtements, coach jackets, anoraks, sweats à capuche, pantalons amples et baskets y tiennent le premier rôle – restent chics grâce à l’attention apportée aux détails et aux accessoires, déjà objets de désir. Les vestiaires s'entremêlent : les vestes ornées de broderies d’influence tribale sont associées à des chemises blanches arborant le logo VLTN et à des baskets aux détails colorés.
Notre pièce favorite : sans hésitation, les vestes. Toutes les vestes, colorées et modernes. Déjà des best-sellers.

Chez Dries Van Noten, les silhouettes comme des uniformes pour affronter la vie de tous les jours se font plus volumineuses. Les chemises avec brides sur les épaules et poches à rabats sur la poitrine, dans des tonalités brunes et kaki, alliées à des pantalons droits à taille haute, insufflent un esprit militaire à la collection. Les imprimés audacieux, une des signatures du créateur belge, ne font pas défaut et s’associent dans des combinaisons sans complexe.
Notre pièce favorite : la veste ample aux épaules larges, que l'on a repérée sur beaucoup de podiums cette saison.

La Maison japonaise Sacaï se joint au vent de liberté qui souffle sur les collections masculines du printemps prochain en déconstruisant les tenues conventionnelles pour mieux les réinventer. L’esprit streetwear qui parcourt toute la collection se matérialise par des silhouettes fluides et confortables, des bermudas légers, des pantalons raccourcis et des sacs à dos.
Notre pièce favorite : les bermudas, omniprésents, qui libèrent les mollets.

Valentino succombe également au sportswear à travers une collection manifestement adressée à la nouvelle génération, tout en reprenant des codes tout droit venus des années 80. Les silhouettes décontractées – survêtements, coach jackets, anoraks, sweats à capuche, pantalons amples et baskets y tiennent le premier rôle – restent chics grâce à l’attention apportée aux détails et aux accessoires, déjà objets de désir. Les vestiaires s'entremêlent : les vestes ornées de broderies d’influence tribale sont associées à des chemises blanches arborant le logo VLTN et à des baskets aux détails colorés.
Notre pièce favorite : sans hésitation, les vestes. Toutes les vestes, colorées et modernes. Déjà des best-sellers.