RENCONTRE : VITTORIO CORDELLA

Portrait |

RENCONTRE AVEC VITTORIO CORDELLA, LE CRÉATEUR DE LA MARQUE JOSHUA SANDERS

Impossible de passer à côté des créations de Joshua Sanders sur Instagram. Particulièrement photogéniques et visuelles, les sneakers imaginées par le label milanais rencontrent un grand succès auprès des millenials*.


À la tête de la marque et de la direction artistique depuis 2012, Vittorio Cordella a su insuffler aux collections de Joshua Sanders une harmonie entre inspirations streetwear et luxe. Comme il le souligne justement dans l'entrevue qu'il a accordée au Bon Marché Rive Gauche, son style « street couture » coloré et fantaisiste s'inscrit parfaitement dans la tendance du moment.
* la jeune génération

Comment avez-vous lancé Joshua Sanders ?


J'ai travaillé dans la vente et tenu deux magasins multimarques en Italie pendant 9 ans. À un moment, j'ai senti qu'il était temps que je lance ma propre équipe et que je partage ma vision cosmopolite de la mode. Tout a commencé en 2012, lorsque j'ai ressenti l'envie de créer une marque de chaussures contemporaine et inédite : de haute qualité, avec un design avant-gardiste, faciles à porter et à un prix accessible. J'ai combiné tous ces éléments et j'ai dessiné une première collection en 30 jours !


Pourriez-vous vous présenter ? Quelles sont vos passions ?


Aujourd'hui, j'ai 36 ans et je partage ma vie entre Milan et Los Angeles. J'ai beaucoup de passions différentes, j'adore l'Asie, et la gastronomie asiatique, le disco, l'art contemporain... Mais surtout, je suis curieux. La mode est une passion, donc plus vous partagez avec les autres sur vous-même, sur vos idées, plus ils vont se sentir concernés par votre vision.

Pourquoi avoir choisi de dessiner de plus en plus de sneakers ? En quoi cela s’inscrit-il dans une tendance actuelle et en même temps, participe à la renouveler ?


Voyager est un grand pilier de ma vie. J'ai remarqué au fur et à mesure de mes voyages qu'actuellement, les gens ont besoin de porter des chaussures confortables. Aujourd'hui, la vie est folle, trépidante, on passe notre temps à courir au travail, à des événements, dans des restaurants, donc j'avais envie de leur offrir des chaussures dans lesquels ils se sentiraient bien et qui refléteraient leur humeur. Les sneakers ne sont pas juste une tendance, c'est quelque chose que l'on porte au quotidien et qui a pris place dans nos vies.


Pour quelle raison imaginez-vous des motifs (parfois surprenants) sur vos modèles ?


J'ai envie d'offrir quelque chose de spécial, je veux que nos clients achètent des chaussures parce qu'ils ont envie de sortir de leur quotidien et de se sentir dans une nouvelle ville. Souvent, nous partons de cette inspiration : acheter des chaussures avec un motif décalé, pour se sentir en Asie ou à Los Angeles quand on les porte à Paris !

Aujourd'hui, notre vie est folle, trépidante, on passe notre temps à courir au travail, à des événements, dans des restaurants, donc j'avais envie de leur offrir des chaussures dans lesquels ils se sentiraient bien et qui refléteraient leur humeur.

On lit souvent dans vos interviews que vous définissez votre style artistique comme « street couture ». Qu'est-ce que cela signifie ?


J'aime l'expression « street couture », et récemment j'ai trouvé une nouvelle définition de notre style qui est « streetwear contemporain ». Ce que j'essaye de dire, c'est que nous nous inspirons de la rue, des marchés, du monde réel, que nous mixons ces inspirations avec des matériaux de haute qualité et du cuir afin de créer des modèles harmonieux, à mi-chemin avec la rue, les matières luxueuses et l'artisanat italien.


Les « slip-on » semblent être des chaussures que vous vous aimez particulièrement et qui sont très présentes dans vos collections.
Avec quoi nous conseillez-vous de les porter cet été ?


Les slip-on font partie de notre ADN, c'est certain. Je les porterais avec presque tous les looks, mais pour une femme, je pense que les porter avec une robe longue est une excellente idée pour se sentir à la fois séduisante et sportive. Notre nouvelle collection est encore davantage tournée vers les « sock shoes running »* et les sneakers à semelle épaisse, très en vogue en ce moment !
*des chaussures à enfiler comme des chaussettes

Vous êtes distribués dans très peu de magasin en France, pourquoi avoir choisi Le Bon Marché comme point de vente privilégié ?


J'ai toujours voulu garder notre distribution très sélective : le secret de notre marque c'est une forte demande et une offre limitée. Quand on est client de Joshua Sanders, on doit se sentir spécial, et nous souhaitons travailler avec les meilleurs points de vente. C'est pour cela que Le Bon Marché était un excellent choix. Pour moi, le shopping c'est encore une expérience, et quand on entre au Bon Marché, on ressent une certaine vibration qui nous donne envie d'y passer des heures à chercher et essayer des nouveautés, à découvrir des designers. Ce sentiment unique est extrêmement important et je suis persuadé que Le Bon Marché et Joshua Sanders forment un duo parfait.


Comment voyez-vous le futur de la marque ?


Pour Joshua Sanders, j'ai plein de projets qui impliquent des collaborations, la création de nouveaux produits et l'arrivée de la technologie dans les chaussures. Le futur commence maintenant et avec mon équipe, que je considère comme ma famille, c'est toujours un plaisir de déveloper des nouveautés continuellement.
Joshua Sanders va vous faire voyager, juste en enfilant vos chaussures : destination Joshua !

Quand on entre au Bon Marché, on ressent une certaine vibration qui nous donne envie d'y passer des heures à chercher et essayer des nouveautés, à découvrir des designers.