Rencontre : Marin Montagut

Portrait | 12 novembre 2018

RENCONTRE AVEC MARIN MONTAGUT, ARTISTE ILLUSTRATEUR ET GLOBE-TROTTEUR PASSIONNÉ

Portrait ci-dessus réalisé par © Hope Curran


Esthète autodidacte, Marin Montagut crée en toute liberté les objets qui manquent à son quotidien, à travers sa marque éponyme. Le Bon Marché a l'honneur de l'accueillir pour son tout premier pop-up, sur lequel il présente une collection exclusive de foulards, coussins, sets de table... et pour laquelle il a puisé son inspiration dans ses quartiers parisiens favoris et dans l'astrologie. Le temps d'une rencontre, il a partagé avec nous sa passion pour l'art de vivre à la française et les traditions artisanales.

Quelles ont été vos sources d’inspiration pour créer cette ligne pour le Bon Marché ?


Paris est une de mes principales sources d’inspiration. Un challenge que j’aime relever pour créer des objets précieux et rendre hommage à cette ville sans tomber dans le kitsch des objets « souvenirs ». Comme mes collections de foulards, coussins et céramiques sur lesquelles j’ai illustré les plans de mes quartiers parisiens favoris. Je me suis aussi inspiré du thème des astres et du cosmos pour traiter l’imaginaire et la poésie. J’ai illustré les 12 signes astrologiques à travers une collection de coussins et sets de table qui permettent d’offrir ou de s’offrir son signe astrologique. J’aime l’idée de décliner un thème relativement commun à travers des objets usuels qui rendent le quotidien plus précieux.

Qu’évoque pour vous le Bon Marché ?


Le premier mot qui me vient est « Mythique ». Un des rares grands magasins qui garde ce charme désuet qui fait rêver petits et grands dans un décor sorti tout droit d’un film où Audrey Hepburn pourrait avoir le premier rôle. Une sorte de petite ville rêvée du coté de la Rive Gauche. Il n’y a qu’un Bon Marché à travers le monde et je suis très honoré de pouvoir y présenter mon premier pop-up store. A l'âge de 20 ans, j'avais d'ailleurs travaillé au Bon Marché quelques mois comme « extra ». Je rêvais souvent à l’idée d’y passer la nuit. Rêve devenu réalité depuis peu car j’ai la chance d’y avoir passé une nuit entière pour y installer le décor de mon pop-up. Un moment magique !

Il n’y a qu’un Bon Marché à travers le monde et je suis très honoré de pouvoir y présenter mon premier pop-up.

Vous avez publié le livre « Sous les toits de Paris », avec Inès de la Fressange. Pouvez-vous nous raconter votre rencontre ?


J’ai rencontré Inès quand j’étais l’assistant du décorateur Christian Sapet aux Puces de Saint- Ouen. J’étais perché en haut d’un escabeau pour planter le premier clou dans son bureau afin d’y accrocher son premier tableau. Très vite, notre goût partagé pour la décoration a été une évidence. Puis nos éditrices nous ont proposé de faire un livre pour mêler nos univers communs et notre passion pour la décoration. Après un an de travail, je suis fier et heureux de notre bébé « Sous les toits de Paris » qui rend hommage aux intérieurs non pas décorés mais habités.

Les clients du Bon Marché sont ravis de la dédicace qui aura lieu le 17 novembre ! Avez-vous un message à leur adresser ?


Après de longs mois passés en solitaire dans mon atelier pour donner vie à ce livre, je suis très heureux et touché de rencontrer ceux qui se reconnaissent à travers ces pages. D'autant plus que je pourrai accueillir le public dans le décor reconstitué de mon atelier, dans lequel j’ai créé toutes les aquarelles du livre !


Pop-up à retrouver à l'Espace Maison, au 2ème étage du Bon Marché Rive Gauche


Dédicace le 17 novembre de 17h30 à 19h, en présence de Marin Montagut et d'Inès de la Fressange


Les créations de Marin Montagut sont également à découvrir sur son Instagram @bonjourmarinmontagut

Je suis très heureux de rencontrer ceux qui se reconnaissent à travers les pages de « Sous les toits de Paris ».

NOTRE SÉLECTION À RETROUVER SUR LE POP UP

Le foulard "Saint-Germain des Près"

Les carnets de notes "Globe"

Les cartes de Paris à collectionner