Rencontre : Marta Sala

Portrait | 13 OCT 2017

La créatrice italienne Marta Sala nous ouvre les portes de son appartement parisien

Pour finir notre ballade italienne, Le Bon Marché a rencontré la créatrice Marta Sala qui présente sa nouvelle collection de meubles, dans le cadre de l’exposition « La Famiglia* Rive Gauche ». Issue d’une famille de designers typiquement italienne, elle a développé sa propre ligne de meubles contemporains largement influencés par la culture de son pays mais aussi par des mouvements plus modernes et personnels. Marta Sala nous reçoit dans son appartement parisien pour vous parler de ses inspirations, de sa vision de l'Italie et de ses pièces, qu'elle décrit comme de véritables compagnons de vie.


*Famille

UNE HISTOIRE DE FAMILLE


Comment en êtes-vous venue au design ?


C’est une affaire de famille : ma mère a commencé à faire du design dans les années 50 et à éditer des meubles d’architectes. Mon oncle aussi concevait des pièces. J’ai grandi dans cet univers, mais avec l’envie de me détacher de la tradition familiale pour créer des meubles contemporains, tout en me servant de mon héritage. Ensuite, je me suis posée la question de ce que qui était désirable sur le marché. J’en suis venue à la conclusion que ce qu’il manquait, c'était des pièces bien pensées, bien faites et surtout disponibles et abordables. J’ai lancé la marque en 2015 dans cet état d'esprit avec 15 pièces pour la première collection et 10 pour la deuxième. La troisème collection vient aujourd'hui compléter et décliner des anciens modèles et créer des « familles de meubles ».


Quelles sont vos inspirations ?


J’aime particulièrement le mouvement Bauhaus pour ses formes et le traitement des couleurs. Mais bien sûr, ma source d’inspiration principale reste ma famille et les valeurs de l’Italie. C’est pourquoi j’ai choisi de travailler en étroite collaboration avec mes artisans qui sont véritablement investis dans le processus créatif et qui travaillent tous dans le même atelier à Milan. Les meubles y sont créés sur place du début à la fin, on travaille tous ensemble comme une grande famille, ce qui participe certainement à créer des pièces susceptibles de faire naître une certaine émotion.

UN DESIGN TYPIQUEMENT ITALIEN


En quoi vos meubles reflètent-ils le « style à l’italienne » ?


Je m’amuse souvent à raconter que les personnes qui regardent mes meubles pour la première fois disent instinctivement que « ce sont des meubles italiens ». J’aurais du mal à dire d’où cela provient et ce qui leur donne cet aspect « italien » si rapidement identifiable. Cela vient peut-être de mon mode de production qui consiste à lier la fabrication industrielle et celle plus artisanale, avec des finitions toujours réalisées à la main par mes artisans dans notre atelier. Cela vient aussi certainement du fait que je collabore avec des architectes italiens comme Claudio Lazzarini ou Carl Pickering, et non uniquement des designers comme dans d’autres pays.


Que représente aujourd’hui votre participation à l’exposition « La Famiglia Rive Gauche » au sein du Bon Marché ?


Ma marque est encore assez récente : je n’en suis qu’à ma troisième collection. Quand on m’a annoncé que j’étais choisie comme invitée d’honneur, j’ai tout de suite été très flattée et enthousiaste. Je perçois ma participation comme une façon de légitimer ma marque et de me crédibiliser en tant que créatrice. C’est un endroit qui dégage une élégance naturelle et en même temps qui reste très chaleureux. Dès qu’on pénètre à l'intérieur du Bon Marché on est ébloui par la beauté du décor et en même temps accueilli comme si on passait la porte de chez soi.

Les meubles font partie de l'intimité au quotidien. Je me sens la responsabilité d'imaginer des meubles beaux et bien faits et d’apporter un peu de bonheur aux personnes qui les regardent chaque jour. Il y a un côté éthique dans la création.

Les pièces coups de coeur du Bon Marché

Table basse « T1 Harry »

Le fauteuil « P4 Dudina »

Applique ou lampe de table « LP1 Claudia »

Dans l'intimité de l'appartement de la créatrice