RENCONTRE : MOLLI

Portrait | 15 DÉC 2017

CHARLOTTE DE FAYET, LE VISAGE DE LA MAISON MOLLI

Charlotte de Fayet fait revivre, depuis 2015, la griffe Molli, jusqu’alors destinée au vestiaire des tout-petits, depuis 1886. Initialement fabrique de sous-vêtements en maille fine pour adultes, la marque s’était ensuite consacrée exclusivement à l’enfant à partir des années 50. Tout en conservant l'ADN de la marque, Charlotte de Fayet a créé une ligne de prêt-à-porter pour les femmes qui aiment s'habiller et qui cherchent avant tout confort et facilité. Le Bon Marché est allé à sa rencontre, dans le cadre du pop-up installé, le temps des fêtes de fin d'année, au deuxième étage du magasin. Tops fins et écharpes en point mousse s'y personnalisent et deviennent des pièces uniques. Rencontre.

MOLLI, LA MAILLE PERSONNALISÉE EST À RETROUVER AU BON MARCHÉ

Pourquoi avoir choisi de reprendre la marque Molli ?


À la naissance de mon 2ème enfant, à 35 ans, j’ai eu envie de monter ma boîte. Le hasard m’a fait reprendre Molli, une marque avec un univers sublime et un vrai potentiel. Ce qui me plaît chez Molli, c’est qu’il s’agit d’une marque avec une histoire (la Maison a 130 ans) et avec un savoir-faire reconnu depuis plusieurs générations : la maille. Quand je l’ai reprise, j’ai fait faire son portrait chinois à des femmes autour de moi qui la connaissaient. Il en est ressorti un panel d’images, de mots et de valeurs très clair ; ce fut ma base de travail pour définir tout l’univers de la marque et garantir une direction artistique cohérente.


Comment avez-vous abordé la reprise de la marque ?


Pour moi, la collection femme devait être la continuité naturelle de l’histoire centenaire de Molli. Quand on a goûté à la maille Molli pour un nouveau-né, on a envie d’avoir la même maille raffinée pour soi. J’ai choisi de conserver le point iconique de la marque, le point mousse, tricoté dans une finesse particulière et dans des fils de pure laine vierge de grande qualité, ainsi que tous les détails raffinés qui font la signature de la marque. J’ai essayé d’y apporter de la modernité, en proposant un vestiaire pour femme : des tops, des jupes, des pantalons dans lesquels on se sent bien et élégante à la fois.


Photo ci-contre : Charlotte de Fayet

Comment choisissez-vous les matières que vous utilisez ?


La base des collections Molli est le fil à partir duquel les points puis les modèles sont créés. Nous n’utilisons que des fils naturels de première qualité, rigoureusement sélectionnés, de pure laine vierge extra-fine ou pur coton peigné. Nous travaillons avec des ateliers familiaux en France et en Italie, choisis pour leur savoir-faire précieux.


Qui est la femme Molli ? Qu’a-t-elle en commun avec la femme Rive Gauche ?


La femme Molli aime la mode sans en être une victime. Elle est curieuse, sélectionne soigneusement sa garde-robe et aime découvrir des marques de niche qui proposent des pièces de belle qualité, avec une belle histoire.


Vous proposez des ateliers de personnalisation au Bon Marché durant le mois de décembre. Pouvez-vous nous expliquer en quoi cela consiste ?


Nous proposons aux clientes de personnaliser une écharpe ou un top Molli avec leurs initiales, afin de le rendre unique. C’est aussi un clin d’œil à ces blouses anciennes brodées que l'on trouve parfois dans les greniers des maisons de famille !


Photo ci contre : Col amovible DINA


Venez personnaliser votre pièce Molli avec vos initiales, le samedi 16 décembre, au 2e étage du Bon Marché, de 15h à 19h.

Nous n’utilisons que des fils naturels de première qualité, rigoureusement sélectionnés, de pure laine vierge extra-fine ou pur coton peigné.

Bougies à la fleur de coton, dans leurs petits pochons en maille.

Écharpe BRINA en point mousse à picot contrasté, personnalisée.

Parfums de tricot Molli.

LE POP UP MOLLI EST À RETROUVER AU 2E ÉTAGE DU BON MARCHÉ