Rencontre avec Ai Weiwei

Ai Weiwei au Bon Marché

Du 16 janvier au 20 février 2016, Le Bon Marché accueille la première exposition en France de créations originales de l’artiste chinois Ai Weiwei. Les installations monumentales de l’exposition « Er Xi, Air de jeux » insufflent poésie et onirisme au cœur du magasin et en vitrines, rue de Sèvres. © Image par Ai Weiwei Studio

16 jan - 20 fév 2016

L'entretien

" Er Xi, Air de jeux " au Bon Marché est votre première exposition de créations en France… Que représente pour vous le fait d’exposer dans un grand magasin comme le Bon Marché plutôt qu’un musée ?

"Je suis très heureux d’avoir ma première exposition en France au Bon Marché : c’est le genre de lieu où j’adore avoir mon travail exposé ; un lieu directement lié à la ville, aux citoyens. Ce n’est pas vraiment un lieu d’art mais il est associé aux tendances, au style de vie… Cela représente un véritable défi pour moi de réaliser des œuvres spécifiquement pour un grand magasin comme le Bon Marché , ce qui m’intéresse d’autant plus."


Qu’est-ce que la ville de Paris vous évoque ?

"Paris me rappelle mon père, Ai Qing, qui était un grand poète chinois. Il a vécu à Paris au début des années 30 pour étudier l’art. Il me racontait ses souvenirs et me décrivait la ville quand j’étais enfant. Quand je pense à Paris j’essaie d’imaginer les impressions et les émotions qu’il a pu y vivre."

Pourquoi avoir choisi le thème de la mythologie pour cette exposition au Bon Marché ?

"La ville de Paris est comme une mythologie pour moi, c’est-à-dire que Paris est pour moi un autre monde. La mythologie symbolise un monde parallèle au notre qui correspond à notre imagination, nos rêves, nos peurs, notre histoire ; elle est comme un miroir qui reflète notre société et notre personnalité. La mythologie représente un moyen de comprendre notre monde notamment par une approche poétique.
Pour moi, les significations et traits de caractère qu’incarnent les créatures mythologiques du Shanhaijing, dont je réalise des sculptures pour « Er Xi, Air de jeux », trouvent leurs correspondances au sein du Bon Marché Rive Gauche, reflétant les sentiments et les motivations qui nous dirigent dans notre vie quotidienne."


Quel est le message que vous souhaitez faire passer aux visiteurs de votre exposition au Bon Marché ?

"J’espère trouver la bonne façon d’interpeller le public qui vient au Bon Marché pour d’autres motivations que l’art. J’espère les surprendre et les émerveiller, rendre leur vie de tous les jours plus profonde, joyeuse et colorée."

Pourquoi avoir choisi le thème de la mythologie pour cette exposition au Bon Marché ?

"La ville de Paris est comme une mythologie pour moi, c’est-à-dire que Paris est pour moi un autre monde. La mythologie symbolise un monde parallèle au notre qui correspond à notre imagination, nos rêves, nos peurs, notre histoire ; elle est comme un miroir qui reflète notre société et notre personnalité. La mythologie représente un moyen de comprendre notre monde notamment par une approche poétique.
Pour moi, les significations et traits de caractère qu’incarnent les créatures mythologiques du Shanhaijing, dont je réalise des sculptures pour « Er Xi, Air de jeux », trouvent leurs correspondances au sein du Bon Marché Rive Gauche, reflétant les sentiments et les motivations qui nous dirigent dans notre vie quotidienne."


Quel est le message que vous souhaitez faire passer aux visiteurs de votre exposition au Bon Marché ?

"J’espère trouver la bonne façon d’interpeller le public qui vient au Bon Marché pour d’autres motivations que l’art. J’espère les surprendre et les émerveiller, rendre leur vie de tous les jours plus profonde, joyeuse et colorée."

La ville de Paris est comme une mythologie pour moi, c’est-à-dire que Paris est pour moi un autre monde.