Rencontre : The Skateroom

13 décembre 2018

RENCONTRE AVEC CHARLES-ANTOINE BODSON, CRÉATEUR DE THE SKATEROOM

The Skateroom collabore avec des artistes d’art contemporain parmi les plus réputés au monde pour produire des skateboards en édition limitée. Les œuvres d’artistes légendaires comme Andy Warhol, Jean-Michel Basquiat, Paul Mc Carthy, Keith Haring ou encore l’artiste chinois Ai Weiwei sont reproduites sur des planches uniques en leur genre qui se transforment en véritables objets de collection.
Au-delà de sa dimension artistique, le projet de The Skateroom est également social, puisqu’une partie des fonds récoltés est reversée à des organismes, comme Skateistan, pour qui le skateboard est un vecteur de changement social et d’émancipation.


Rencontre avec Charles-Antoine Bodson, créateur de The Skateroom et personnalité inspirante du monde de l’art d’aujourd’hui.

Comment est né le projet de The Skateroom ?


Le projet de The Skateroom est tout d’abord artistique : créer des skateboards en édition limitée à partir d’œuvres d’artistes contemporains. Ces skateboards sont disponibles dans les plus hauts lieux artistiques et culturels dans le monde entier comme le MoMa ou la Fondation Vuitton à des prix abordables, afin de faciliter l’accès à l’art pour tous.


Mais le projet The Skateroom est avant tout social car une partie des fonds récoltés grâce à la vente des skateboards est reversée à des organismes sociaux comme Skateistan. Avec cet argent Skateistan a pour ambition de démocratiser la pratique du skateboard partout dans le monde et de soutenir des projets de développement liés à la jeunesse, grâce notamment à la construction de skateparks dans des pays en voie de développement.

Quels sont les artistes avec qui The Skateroom a collaboré ?


La liste est très longue ! Il y a des artistes de renommée internationale (ou leur ayants droits) comme Jean-Michel Basquiat et Andy Warhol, et d’autres émergents, comme l’illustrateur français Jean Jullien ou l’artiste et designer californien Steven Harrington. Chaque planche est le reflet de l’univers singulier d’un artiste, ce qui la rend unique !

« Chaque planche est le reflet de l’univers singulier d’un artiste, ce qui la rend unique! »

Pouvez-vous nous parler davantage des actions de Skateistan et nous expliquer votre souhait de lier un projet artistique à une démarche sociale ?


Une partie des fonds récoltés par la vente des planches The Skateroom est reversée à l’association Skateistan. Cette association soutient la création de skateparks dans des pays en développement comme le Cambodge ou l’Afghanistan, ainsi qu’un accès à des cours pour les enfants.
Les skateparks, construits directement par les communautés locales à qui nous fournissions le matériel et les connaissances nécessaires, deviennent ainsi des lieux de rassemblement et d’échange. Grâce au skateboard, les habitants deviennent acteurs de leur propre futur et cela participe à diffuser une énergie très positive et créative.
Tout le monde veut faire du skateboard, même ceux qui n’avaient jamais entendu parler de ce sport avant!

The Skateroom est présent dans un certain nombre d’institutions, pour la plupart culturelles, que signifie pour vous la présence de The Skateroom au Bon Marché ?


Le Bon Marché est une adresse incontournable afin de rencontrer un public sensible à l'art en dehors des murs des musées. C'est une institution qui s'engage rééllement pour l'art et c'est une fierté d'être représenté dans cette sublime boutique du 7 ème arrondissement de Paris.


Retrouvez les planches The Skateroom en exclusivité et en édition limitée au rez-de-chaussée du Bon Marché jusqu'au 6 janvier.