RENCONTRE : VIRGIL ABLOH

Portrait |

Off-White est l'invité d'honneur de l'exposition « Let's Go Logo ! », au bon marché rive gauche

À la fois DJ, diplômé d’architecture et ancien directeur artistique de Kanye West, Virgil Abloh collectionne les casquettes et propose, via son label Off-White, une vision moderne de la mode, multiple et changeante. Connu pour ses nombreuses collaborations, avec des griffes le plus souvent inattendues, comme Ikea ou récemment Jimmy Choo, Virgil Abloh défend une esthétique qui rassemble et mixe les influences avec audace. Décomplexé vis-à-vis de la mode et du luxe, il renouvelle ainsi les codes établis, en leur appliquant des procédés propres à l’univers du streetwear, comme le jeu et le détournement des logos.


Dans le cadre de l’exposition « Let’s Go Logo ! »*, Le Bon Marché Rive Gauche a donc décidé de laisser carte blanche à Virgil Abloh, et à sa marque Off-White. Pour l’occasion, il a imaginé une scénographie inspirée des places et terrasses de café parisiennes ainsi qu’une collection capsule exclusive, « Rive Gauche ». Trench, jupe en denim asymétrique et robe plissées en soie rencontrent t-shirts, sweatshirts et teddys marqués du fameux logo de la marque ou de son emblématique croix.


En exclusivité pour Le Bon Marché Rive Gauche, rencontre avec Virgil Abloh, l’un des créateurs les plus influents de sa génération.
* En avant Logo !

Tout d'abord, qu'est-ce qu'Off-White ?
Off-White est une marque de mode que je définirais de moderne. Moderne dans le sens où je n’hésite pas à croiser les genres comme le streetwear et l’univers du luxe, et que je me mets très peu de limite dans mon processus de création. Mon but est d’imaginer des vêtements uniques qui puissent sembler attractifs aussi bien pour une mère que pour sa fille. Ensuite à peu près tout est possible !


Vous multipliez les jobs créatifs et les collaborations aussi bien avec des artistes que des marques. Pouvez-vous nous décrire votre processus créatif, et nous parler de vos inspirations ?
Presque tout m’inspire ! Encore une fois je me mets très peu de barrière et je peux être touché par énormément de formes d’expression artistiques. En musique par exemple, j’aime des choses très différentes comme Rihanna, Asap Rocky ou les français de Justice. Ensuite, mon entourage reste ma plus grande source d’inspiration. J’aime observer le style de mes proches et le retranscrire ensuite dans mes créations, ce qui leur donne une dimension actuelle et « véritable ».


Depuis vos débuts, vous excellez dans vos choix de collaboration. On pense récemment aux collaborations avec Ikea, Nike, Jimmy Choo ou Byredo qui ont été très médiatisées… Quelle est votre motivation ?
Pour moi, ça me paraît évident. Les collaborations sont une façon de confronter deux univers, que parfois tout oppose, et de voir ce qui peut en sortir d’imprévisible et d’original. Au final c’est un formidable moyen de créer des pièces uniques, en plus des collections principales pour chacune des marques. Cela correspond bien à l’idée que je me fais de la mode aujourd’hui, plus libre et assumée.

Justement, pourquoi avoir voulu collaborer avec Le Bon Marché Rive Gauche ?
Je suis un grand fan du magasin ! Tous les quartiers de Paris ont vraiment un style différent, mais je suis particulièrement sensible à l’atmosphère qui se dégage de la Rive Gauche. C’est pour cela que j’ai eu envie de créer pour Le Bon Marché Rive Gauche un espace qui retranscrive cette ambiance avec ses cafés d’angle, ses terrasses, ses bistros... Cela a aussi beaucoup influencé mes créations, réalisées exclusivement pour l’exposition. L’idée était de réussir à capter le style propre au quartier et de venir y ajouter la « touche Off-White », ma signature.


Pour finir, comment voyez-vous l’avenir d’Off-White ?
Je pense tout d’abord vouloir continuer à faire exister mes collections dans de nouveaux lieux physiques, et donc en ouvrir davantage. Contrairement à l’achat en ligne, je crois que le lieu de vente physique propose une expérience immersive et permet à une marque de créer un univers global. Dans le cas d’Off-White, qui a développé une identité rapidement identifiable, grâce à un logo, des symboles et des codes couleurs forts, le magasin est un espace d’expression privilégié. Pour Le Bon Marché Rive Gauche, j’ai par exemple invité mon café préféré de Paris, Wild and the Moon, et je propose aux visiteurs un moment de détente en plus de l’espace de vente, dans un décors toujours en noir et blanc.
Ensuite, en ce qui concerne mes collections, j’ai envie de continuer à ne me mettre aucune limite dans mes choix artistiques. Je souhaite concevoir des pièces qui parviennent à mettre en scène une certaine forme d’arrogance, tout en restant actuelles et désirables pour tous.

Découvrez l'espace Off-White au 2e étage du magasin